mardi 22 mai 2012

Blanc / Noir / Rouge

Si on m'avait mis sous les yeux ce look il y a 2 ans, j'aurais juste ri en disant "mouahahah, çà, c'est stylé"?

Grave erreur.

J'ai toujours pensé que le noir et le blanc ensemble, à proportions égales, çà faisait un tantinet look de serveuse. Mais relevé par une couleur qui tranche, çà donne pas du tout une allure de barmaid / serveuse / whatever. 

Je n'y croyais pas trop jusqu'à ce que je teste sur moi et me dise "hé hé hé" (petit sourire démoniaque du genre... c'est quand même pas mal ;))

Finalement, ces 3 couleurs simplissimes sont parfaites ensemble à mes yeux, et on peut même y adjoindre du gris anthracite!



Et alors, vous avez un trio de couleurs fétiches?

mardi 24 avril 2012

De l'avoir et de l'usage

La 1ère fois que j'ai entendu parler de cette distinction, c'était en lisant "L'Art de la Simplicité" de Dominique Loreau.




Qu'est-ce qui se reflète dans nos pupilles de consommatrices? Dans la plupart des cas, le désir de se rassurer, de se sentir belle car on s'identifie bien souvent inconsciemment à des modèles qui guident nos achats... Parfois c'est aussi se noyer dans un océan de nouveautés, qui nous donne l'impression d'une nouvelle peau... plus aimable que celle avec qui l'on compose habituellement.

Qu'est-ce qui différencie l'avoir de l'usage?
L'avoir c'est la possession. L'accumulation, parfois. Bref, cet acte d'achat qui nous amène à remplir nos placards. Parfois c'est raisonnable et justifié, parfois c'est simplement pour combler. C'est un plaisir certes. Mais un plaisir fugace. Car le désir est désirant par nature. Et quand il est comblé il faut trouver... un nouvel objet de désir.

L'usage, c'est l'utilisation de l'objet. Dans le cas des sapes, c'est le fait de les porter. Est-ce que vous avez déjà ressenti ce plaisir (oui, oui) que l'on peut avoir à ne plus réfléchir à ce que l'on va porter car on sait que ce n'est pas trop petit - vieux - moche - court etc... Je trouve qu'il s'agit là de quelque chose de durable, d'un sentiment de satisfaction. En totale opposition pour moi avec le fugacité du désir. C'est moins palpitant. La question de l'excitation de la nouveauté (hannn je vais porter mon nouveau top pour la soirée machin) n'est plus. Mais l'usage apporte une plénitude permettant de se détacher (un peu) de ses questions autour de l'apparence. Ce qui laisse la place pour autre chose. On pourrait le résumer par le concept de nombre de ports (vous savez, quand on calcule le rapport du nombre de port d'un vêtement / son prix d'achat).

Je ne condamne en rien l'avoir. Mais il m'interpelle. Sûrement parce qu'avec les difficultés de la crise, la question du choix se fait de plus en plus présente.

Avez-vous déjà réfléchi à cette distinction?

lundi 16 avril 2012

Pourquoi je n'achèterais pas une veste en jean neuve

Un des trucs dont je ne pourrais pas me séparer, c'est ma veste en jean.

Tout à commencé quand j'avais 8 ans. Une amie de ma mère m'offre pour mon anniversaire... une veste en jean très délavé, avec deux bandes de tissu en patchwork blanc (ET avec des fleurs pastels). J'ai aimé cette veste à la folie, je la montrais dans toute la cour de récré parce qu'elle était trop cool (on fait des erreurs de jeunesse hein, tout le monde en a fait).

Plus tard, il y a eu au lycée cette veste levi's, super large (taille L alors que je fais un S/XS) que j'ai porté et reporté, me cachant dedans.

Et maintenant? J'avoue que je j'ai lutté pour la trouver, ma merveille, mais ebay a fait mon bonheur.
Vest levi's modèle 73580. C'est-à-dire une coupe cintrée, pas trop courte mais pas trop longue.
Vraiment, si vous cherchez une veste en jean... Foncez dans une friperie ou sur ebay. Il y en a une quantité incroyable, à quoi bon en acheter une neuve?

Comment je la porte cette veste?

La seule règle pour moi, c'est pas avec du jean. Mais si Elle en a fait l'apologie (le total look jean c'est trop cool, cf l'été dernier) je ne peux pas. Par contre j'adore  la porter avec :
- une jolie robe de fille
- un chino reboulé et des derbies
- une jupette (mais... pas en jean! C'est bien, tout le monde suit) et des bottines de rebelle


Et pour vous la veste en jean, vous gardez, vous brûlez? Trop connoté collège?

lundi 2 avril 2012

Le cas de la chemise et du débardeur


- Débardeur Ekyog (p/e 2011) : très très bon, bien décolleté, bien long
- Chemise à carreaux lambda
- Slim noir
- Ballerines noires


Quand j'étais jeune, j'étais avec un garçon qui portait ses chemises par-dessus ses t-shirts. Je trouvais cela vilain au possible, d'ailleurs, je le lui avait dit au moment de la rupture.

Plus tard, j'ai moi aussi tenté la superposition avec une chemise, avec plus ou moins de réussite.
Et j'ai compris à un moment que LE facteur de réussite numéro 1 c'est...

Le décolleté de ce qu'il y a dessous. 

Non au col rond fermé, ou au col triangulaire qui s'arrête à la lisière de la clavicule.
Oui au tunisien déboutonné et au profond col rond.

Comment j'ai eu cette illumination?
Grâce à l'épisode de la série Bref  "Je suis allé au cinéma avec cette fille".


Du coup, j'ai tenté le look ci-dessus, et c'était vachement bien :)

jeudi 29 mars 2012

Expresss phone



 
Un dessin en express, je manque d'inspiration. Mais c'est globalement mon expression de biatch illuminée devant le choix d'un possible smartphone....

Question à 100 points donc, à quoi vous sert votre smartphone?
(Parce que j'ai toujours un nokia avec des touches... qui fait téléphone et réveil quoi.)

mardi 27 mars 2012

Vide-dressing week

Parce que parfois, on a des sapes jamais portées que restent dans nos placards.
Mais c'est le printemps, le temps du renouveau toussa, alors... pourquoi pas en faire quelque chose d'utile?




Du 24 au 31 mars, tu peux déposer tes vêtements dans les boutiques partenaires pour leur offrir une 2nde vie!

Pourquoi?
- faire de la place dans les placards (c'est l'occasion aussi de faire un point sur ce qui nous va ou pas...)
- se rapprocher de Dieu (hé oué, c'est une bonne action pour la planète)
- tenter de gagner un voyage à Madagascar (euh enfin c'est écrit sur le site, mais perso, je ne compte pas sur cet argument. je ne suis pas chanceuse!)

























                                           

Toutes les infos, c'est par là!! http://videdressingweek.com/index.php

dimanche 25 mars 2012

Chino + nude = printemps

Si j'étais blonde et petite, je tenterais cette tenue qui fleure bon le printemps.

Petite dédicace à Fiona, qui disait dans son commentaire sur les basiques que le chino lui donner +/- l'air d'une jument qui a mis bas : ce n'est pas une fatalité!

Si trop de volumes en bas = il faut en rajouter en haut. D'où l’intérêt de ce foulard, mais aussi d'un blazer avec des épaulettes ou d'un col bateau...


Et donc :
- foulard liberty, parce qu'au fond, on aime bien la petite maison dans la prairie
- chemise bleue
- petite ceinture "Karl" d'Ekog, tressée en cuir et métal, ressemble à la maje qui fut tant convoitée
- chino kaki
- escarpins nude


Normalement, si le dieu de la blogosphère m'a béni, ce billet devrait apparaître pendant que je me gave mange délicatement des gelatos et des pizzas à Rome. A très vite!