lundi 27 février 2012

Basique?

Basique : adj. Fondamental, essentiel : Le français basique.

Cette jeune fille porte-t-elle des basiques?




A 1ère vue, je dirais non. L'ensemble est merveilleux, mais je ne vois pas le pull néon, la jupe plissée et les low boots comme des basiques.
Et pourtant, peut-être que cette jupe est un de ses basiques, à elle. Une jupe qu'elle a porté une quantité de fois.
 
Mais qu'est-ce qu'un basique?
Dans ma quête du dressing où je me sens à l'aise, chic mais pas trop, et qui me ressemble, je me suis posée la question des basiques. Sur le net et dans les livres, on trouve quantité d'articles sur ce thème. 

Voici un article de Elle que j'ai bien aimé sur ce sujet :










Je n'ai pas ces 50 vêtements, et pourtant, je trouve de quoi m'habiller le matin. Pourquoi? Parce que j'ai compris que suivre ce genre de listes à la lettre, c'est se planter royalement car on risque de copié-collé sans s'approprier les fringues!

Quelques exemples qui ne fonctionnent pas sur moi :

- 3 la jupe crayon : j'en ai eu 2 mais je me sens toujours l'air d'une secrétaire cochonne qui va s’entraver les pieds. Remplacée par : une jupe un peu évasée pour tout les jours, juste au dessus du genou, et une jupe bodycon plus courte pour mes jours "i'm sexy and i know it"
- 5 le haut glitter : too much, je passe. Par contre j'ai une mini cravate à sequins qui est parfaite pour relever une tenue de fête (ou juste quand je veux faire mon intéressante)
- 2 les mocassins : non, je me sens dinde/bourge avec. Remplacé par des ballerines noires.
- 14 le manteau d'été : bah non, perdu. En été c'est perfecto le soir s'il fait vraiment frais ou veste militaire

et je pourrais continuer cette liste...

Quelques trucs qui m'ont bien réussi par contre :

- 19 la chemise blanche : oui parce que le blanc me va bien au teint et que la coupe de la chemise (à poches devant) cà donne du volume là où y'en a pas pour moi :D
- 20 le pull gris en cachemire : il a fallu que je trouve le bon gris et la bonne coupe (col V et un peu long pour moi) pour que je me rende compte qu'il m'est indispensable!
- 50 le pantalon noir : je ne pensais pas que j'en mettrais un. J'ai eu la révélation le jour où l'on m'en a fait essayer un. Oui, le pantalon noir ajusté c'est classe et ca ne maigrit pas forcément. J'ai donc adopté une coupe entre slim et chino, qui passe aussi bien en rdv formel que reboulé avec débardeur une chèche et des spartiates.

Le plus dur dans tout ca? J'ai dû expérimenter. Essayer. Acheter, me retromper, revendre. Racheter (oui, je suis têtue), me rendre compte que non, c'est vraiment pas moi, et revendre (encore).

Je tatonne encore. Mais plus le temps passe, plus j'arrive à trouver au moins des critères pour mes basiques. Je sais maintenant que je ne peux pas faire l'impasse sur le "pratique". Je n'aime pas avoir froid, ou ne pas pouvoir courir après une mouche si l'envie m'en prend. Je n'aime pas être over dressed, mais je n'aime pas être négligé non plus. J'admire les looks où l'on a l'impression que la fille a pris toutes les fringues qui lui sont tombés sous la main, avec un résultat casual impertinent je ne sais quoi (quoi, ca veut rien dire?).

L'effortless chic, ca me parle plutôt.
Mais pour que vous compreniez, je crois qu'il faut que je vous montre mes basiques...

9 commentaires:

  1. Pas mal ton commentaire sur les basics, tu as raison, in ne faut trop formater, cela risque de casser sa spontanéité
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Et c'est bien cela qui est très dur : ne pas se laisser formater!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bcp ton article ! Moi je veux du jaunes en ce moment !
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. J'adopterais pas le jaune pour ma part, mais pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  5. je me reconnais bien; je tatonne, j'ai de plus en plus de basiques mais aussi de pieces fortes;
    xxo

    RépondreSupprimer
  6. J'aimais tellement ce top 50, même si comme toi, plusieurs trucs ne sont pas "mon truc", justement.
    Ceci dit ça fait un chouette vestiaire !

    Sinon, je t'ai taguée, plus d'infos sur le dernier article de mon blog. Tu es libre d'y répondre ou pas bien sûr ;-)
    Bises!

    RépondreSupprimer
  7. Bon déjà bon courage pour le tag :)
    Sinon je me reconnais bien dans ce que tu dis, les basiques, on nous fait ch.. avec ça et on se fait ch?.. avec, ben oui on voudrait toute un vestiaire parfait avec des pièces à tomber intemporelles etc... mais si on les avait une fois pour toutes qu'est ce qu'on s'ennuyerait, ce qui est drôle c'est d'être à la recherche de ... en permanence non ? Puis les basiques, ça change avec l'humeur, avec le temps...

    RépondreSupprimer
  8. paristemps libre : mon problème, c'est que je commence vraiment à n'avoir que des basiques... ce qui devient un poil ennuyeux!

    zazou : je vais regarder ton tag de plus près, merci :D

    valentina : bien que j'aime cette recherche que tu décris si bien, j'aime aussi (enfin j'aimerais!) tendre mon bras, prendre quelques trucs le matin et hop! une tenue qui me plaise, soit confortable et avec un je ne sais quoi... paradoxe féminin?

    RépondreSupprimer
  9. Alors, déjà j'avais aussi conservé cet article du Elle et je m'en étais inspirée pour justement me faire faire un manteau d'été en tissu Wax quand j'étais en vacances en Afrique!
    Ensuite, je trouve que la sélection faite n'est pas datée. On dit que la mode va très vite mais finalement les basiques c'est ce qui dure le plus longtemps. Évidemment, on me répondra que basique = pas de prise de risque mais j'aime pouvoir ressortir mes vêtements saisons après saisons et les reporter, sans me dire qu'il faut que je remplace telle ou telle pièce. Je trouve que quand on a sa base, après on est plus inspirée encore pour s'amuser avec ce qui est à la mode.

    RépondreSupprimer