lundi 26 mai 2014

Les fripes, c'est chic!


Roza  a le sourire et les yeux pétillants lorsqu'elle parle, non pas de mode mais de style, et de beaux vêtements. Portrait d'une passionnée, fondatrice du blog Fripédélic que j'ai eu la chance de rencontrer dans son showroom à Bordeaux.
 
Fripédélic? Derrière ce nom aux connotations psychédéliques se cache d'abord une collection de vêtements. Roza chine depuis plusieurs années, elle adore l'idée d'une mode cyclique, dans laquelle il suffit de piocher pour ressortir LA bonne pièce, au BON moment. Elle arpente ainsi vide-greniers, friperies et traque des détails qui font sens pour elle et se sont perdus dans la fast fashion : matières naturelles, mix de couleurs, dentelle ou crochet... Elle associe ses pièces avec d'autres, plus modernes. A la faveur d'une baisse de son activité freelance, Roza commence à mettre en scène sa collection : quelques copines, un appareil photo et des looks, de jolis looks.

Car le talent de Roza est bien là : elle ne se contente pas de choisir les bonnes pièces, elle sait aussi comment les bousculer et les rendre tout à fait actuelles. Le bouche à oreille commence : "hé, dis, tu la vendrais pas cette jupe?" Un blog où elle vend ses pièces se crée tout naturellement : l'aventure Fripédélic commence!

Ce n'est pas un hasard si les tenues proposées sont abouties et modernes. Roza a une formation et une belle expérience en tant que styliste freelance depuis 8 ans maintenant. Elle puise son inspiration du côté des podiums, des salons professionnels, et même des blogs. Les blogs pointus, encore peu connus, ont sa faveur pour garder une longueur d'avance sur les tendances. Elle observe d'ailleurs avec l'explosion des blogs et du streetstyle un attrait plus marqué pour la mode. Les filles qui lui achètent des pièces recherchent souvent un look complet, pas le it-shirt du moment.

L'aventure se poursuit aussi dans la vraie vie. Roza a initié les réunions "Superwear". Une fois par mois, elle ouvre les portes de son showroom pour des ventes privées. Ambiance girly, thé et petits gateaux sont au rendez-vous. Une belle occasion pour voir les pièces en vrai, les essayer, comparer... Les filles sont de plus en plus nombreuses, séduites par la qualité des vêtements et leurs prix doux. Roza fait en sorte de maintenir les tarifs proches des grandes chaines... tout en sachant que ces vêtements qui ont parfois 30 ans d'âge sont en parfait état, avec une qualité bien supérieure à ce que l'on trouve dans le mass market.

Le conseil de Roza pour chiner sans être déçue? Suivre les tendances! Attention, pas comme un mouton, je ne répéterais jamais assez sur ce blog qu'il faut apprendre à se mettre en valeur... Plutôt en développant son goût pour l'histoire de la mode allié aux tendances actuelles. Trouver la bonne pièce ne s'improvise pas, il faut avant tout avoir l’œil aguerri pour ne pas tomber dans le piège de la vieillerie super vintage, mais super importable de nos jours!



Si vous n'avez pas le temps (ou comme moi : pas l’œil)

la prochaine réunion Superwear a lieu le DIMANCHE 8 JUIN. Come on!



2 commentaires:

  1. Merci infiniment Carnet 2 style pour ce joli portrait. Et à très bientôt j' espère pour continuer nos discussions passionnantes … et pas si futiles ;)

    RépondreSupprimer
  2. Hé bien merci à toi de m'avoir reçu dans ton univers! je passerais sûrement pour la réunion superwear avec une copine ;)

    RépondreSupprimer