lundi 19 mai 2014

Pourquoi est-ce si difficile de trier sa penderie?

On le voit.

On le dit.

"J'ai rien à me mettre" (alors que je suis devant un dressing plein à craquer).

Force est de constater que l'on porte en moyenne uniquement 20% des vêtements que l'on possède. Et plus on achète, plus on remplit, plus on risque de cacher des pépites au fond de son armoire.

Trier sa penderie, c'est parfois tomber sur des choses... anciennes....

Mais au fond, pourquoi c'est si difficile de trier? (et comment faire pour y arriver?)


- Oui, mais... je l'ai payé cher...
Oui, ce pull en cachemire m'a couté 250e. Mais il me donne un teint d'endive... Un achat cher mais qui ne sert à rien, puisque je me sens mal dès que je le porte. Est-ce que garder ce pull me fera récupérer mon argent? Non, bien sûr. Au contraire, je pourrais même le revendre. La seule chose qui me pousse à le garder c'est la culpabilité d'avoir dépensé autant. Et pourquoi garder sous les yeux un objet qui nous rappelle cette sensation? Non, franchement, à part le masochisme, je ne vois pas. Oust donc.

- Oui, mais... on me l'a offert...
Question plus délicate. Difficile de se débarrasser d'un cadeau, ou de quelque chose reçu en héritage. Encore une fois, n'est-ce pas la culpabilité qui nous fait le garder? Dans ce cas là, pourquoi le conserver?

- Oui, mais... on a toute besoin d'une petite robe noire...
Ah bon? Et si je déteste mes jambes? Je vais me forcer à en porter une? Alors que je pourrais me sentir bien mieux dans un pantalon noir avec une blouse fluide? Et si je porte mal le noir... Je pourrais plutôt racheter une robe beige, ou taupe, grise, ou marine? A t-on besoin de se faire dicter par la société ce que nous devons posséder?

- Oui mais... je n'ai pas le temps...
On court tous après le temps, de plus en plus. Après un 9 - 18h, une fois rentré, il y a plus exaltant que de trier un placard. Et si on changeait juste de point de vue? Passer de "grosse corvée" à l'anticipation du plaisir et de la facilité que l'on aura à s’habiller TOUS les matins en possédant moins de vêtements... N'est-ce pas motivant? Pour y arriver, pourquoi ne pas se fixer un petit objectif : aujourd'hui je trie les jeans, la semaine prochaine les tops...

- Oui, mais... mon poids fluctue...
Il serait dommage de se séparer de vêtements dont on pourrait avoir besoin plus tard. Depuis combien de temps mon poids s'est-il stabilisé? si cela fait quelques mois, il est temps de faire du vide. Et si vraiment j'hésite, pourquoi ne pas garder juste un ensemble d'une taille différente (par exemple : un top manches longues, un manches courtes, une veste, un pantalon). Cela laisse le temps de réévaluer sa garde-robe plus tard!

- Oui, mais... ça pourrait servir...
Mais est-ce que cela sert? Non? Depuis 1 ans? Ah, hmmm. Il se pourrait bien que cette veste non utilisé depuis deux saisons ne réponde pas à un réel besoin dans votre garde-robe (sinon, vous auriez réussi à la porter depuis un moment). Si c'est toujours difficile de s'en séparer, réfléchissez à la possibilité d'en retrouver une autre. Vous vous rendrez vite compte que peu de vêtements sont irremplaçables au final..!

- Oui, mais...c'est un souvenir...
La robe portée pendant un 1er rdv galant... Soupir... Ce n'est pas la perte de cette robe qui est embêtante, mais plutôt le souvenir, les émotions reliées à ce rdv plaisant qui nous parasitent. Garder cette robe ne fera pas revivre le moment, juste y repenser. Pourquoi ne pas la prendre une photo? La simple vision fera revenir en mémoire tout ces souvenirs plaisants, sans avoir besoin de conserver une robe de plus (qui ne nous va pas vraiment..)!


Et si votre dressing brûlait? Quelles sont les 10 pièces que vous rachèteriez? En prenant le problème à l'envers, vous pourriez bien identifier ce dont vous avez réellement besoin.

4 commentaires:

  1. C'est un bon résumé des barrières qui nous empêchent de trier nos affaires! Personnellement, j'ai aussi le petit doute "et si je faisais une erreur?" Peut-être que je n'ai tout simplement pas encore trouvé la silhouette dans laquelle mettre ce vêtement en valeur, peut-être qu'en triant trop, mes vêtements seront portés plus souvent et du coup s'useront plus vite... Il m'est arrivé de trier des choses, et de me dire quelques mois après "ah finalement c'est top avec ci et ça" et de devoir racheter, du coup.

    Dans ces cas-là ma solution c'est de ranger dans une boîte hors de la vue, et trier à nouveau quelques mois plus tard. Ca permet aussi de mieux se connaître entre temps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet ajout! Je n'avais pas pensé à ce "et si je faisais une erreur?" car je pense qu'un vêtement est facilement remplaçable. Je comprends ce que tu signifies au niveau de l'usure, je me pose cette question en ce moment : où s'arrête le trop et où commence le trop peu?

      Supprimer
  2. Moi c'est un peu mon rêve que mon appartement brûle parfois, comme ça je pourrais me.racheter des essentiels, et repartir de zéro ! Voilà ma liste de 10 essentiels:
    1. Jean slim brut
    2. Pantalon cigarette noir
    3. Chemise en lin blanche
    4. Chemise en jean clair
    5. Marinière rouge et crème
    6. Sweat-shirt gris chiné
    7. Converse basses blanches
    8. Pull en laine torsadée crème
    9. Besace en cuir noire
    10. Pashmina beige doré
    Voilà ! Et toi alors ?
    Et sinon tu connais le.Tumblr The.burning house ? Il est super intéressant !
    A bientôt :-)

    RépondreSupprimer
  3. Ahhh ben ma bonne dame, je suis en pleine refonte de mon mini dressing et je ne sais pas trop trop mes 10 basiques. J'essaye quand meme :
    1. Jean droit brut
    2. Slim bleu plus clair
    3. Chemise sans col noire, fluide (la mienne est en viscose. Je rêve de trouver un modèle en soie et coton :))
    4. une marinière bleu marine et blanc, mais avec un col V (introuvable ca)
    5. un pull en cachemire noir (le mien est gris, et finalement le gris c'est pas terrible sur moi)
    6. un gilet en laine fine vert foncé
    7. une robe noire courte coupe droite sans manches
    8. une paire de bottes pirates bien déglingué
    9. sac en cuir noir, genre mini besace
    10. un foulard paschmina dans les roses / rouges

    A cette base, il faut rajouter quelques tshirt imprimés ou unis en lin/coton, un sweat zippé à capuché, un perfecto, une veste militaire, un manteau noir...
    Bref, beaucoup de noir, ce qui commence précisément à m'énerver :)

    RépondreSupprimer